Sang sur le Mur !

Chers disciples,

Vous connaissez certainement Sophie Robert, qui osa s’infiltrer en notre sein pour nous sale-lire, et contre-laquelle nos camarades de l’école du commerce freudien ont récemment lancé une fatwanalyse! Cette femme, qui se refuse probablement à la sacrosainte quête du pénis pour laquelle elle fut programmée, nous a trompés en se présentant comme journaliste, un groupement professionnel que nous avons pris des décennies à séduire car fortement syndicalisé, et qui jura fidélité à notre cause. Nous nous sentions alors en confiance, libres d’associer, libres de livrer, libres de bran(le)dire quelques-uns de nos secrets les mieux gardés. Cette odieuse féministe nous avait promis de faire bon usage de nos confidences, de les instiller délicatement à la jeune génération par différents moyens : délivrance subliminale télévisée ou radiophonique, délivrance auditive nocturne pendant le sommeil de nos enfants, délivrance fragmentée à partir nos minarets nationaux, etc.

Or Ô immonde traitrise, cette Sophie qui n’aura bientôt plus qu’un Robert décida d’en faire profiter l’ensemble de la population, une population qui n’est évidemment pas prête à entendre de telles vérités, une population d’incultes qui n’ont pour la plupart jamais approché le moindre divan, une population d’illettrés qui ne savent toujours pas lire nos Prophète Premier et Second, une population qui ne retient de Papayou Taule d’Eau que l’enfant roi et la mère toxique alors qu’il y a tellement d’autres ch… Une population qui ne retient de la Vénérable ScatKKlein que les excréments sans savoir d’où ils proviennent, une population qui ne peut pas comprendre que la vérité soit ailleurs et nulle part à la fois!

Il nous semble évident que cette Sophie, qui n’aura bientôt plus aucun Robert, fut (re)programmée par un gang de cognitivos dont les méthodes, rappelons-le, ont été utilisées dans l’enceinte de Guantanamo! Ceux-ci sans-tête à vouloir dresser nos petits autistes alors que nous savons bien que la solution est ailleurs : dans l’exorcisation de l’inconscient malade de leur mère face auquel le dit-vin nom du père devrait triompher. Qu’avons-nous à faire du point de vue de professionnels étrangers, seau-lit-cités sur le sujet afin de manipuler l’opinion. Si le salut venait de l’étranger anglosaxon et de son capitalisme de la santé, ça se saurait! Si nous devions en tenir compte, nous aurions disparu depuis bien longtemps, mais nous saurons résister!

Rejoignons l’école du commerce freudien du Cardinal Chat-Calin et ses trois chambellans : Sœur du Sceau de l’Anneau, Maverick Serre-Dents, Pôt-Paye à Crédit, trahis par l’immondice des comportementalo-fachos, dans leur fatwanalyse!

Sang sur le Mur!

Sang sur le Mur!

Sangsue(re) le Mur!

Sang sueur le Mur!

Saint-Suaire le Mur!

Sang sur le Mur!

Sang sur le Mur!

Si la saine et sainte demande de censure des trois chambellans n’aboutit « guerre », soyons prêts à nous déplacer jusqu’à Lille où la grognasse féministe, sorcière scientiste, prévoit de projeter son d’eau-cul-menteur, son nanar infâme, calomnieur et camionneur au cinéma L’Univers. Munissons-nous de nos courges, carottes, cigares et amulettes freudiennes pour un combat qui fera date dans l’histoire tragi-glorieuse de notre sainte discipline!

Pour que plus jamais, l’effigie de Freud ne soit la cible d’excréments mal digérés!

Pour que nos pensées secrètes le restent, et ne deviennent pas le jouet des non-croyants!

Rejoignez notre fatwanalyse!

Censurement vôtre,

Advertisements


Catégories :Est-ce car Mouches?, Fatwanalyse, Ferai si Prêcha, Petits Fions et Laits Très Fermés, Sorcière Scientiste

Tags:, , , , , ,

48 réponses

  1. Chiens de cognitivos ! Ca commence par l’autisme, mais ça s’arrêtera où ? A cause de l’endoctrinement scientiste ambiant, ces racailles de patients finiront pas croire que les névroses n’obéissent pas non plus à la modélisation freudolinienne. Et l’époque des lumières inaugurée par Freud se refermera sur un obscurantisme rationaliste aux tendances fascistes bien connues.

    Refusons la séparation de l’Etat et de la psychanalyse !

    • Oui , brisons là l’invasion comportementaliste ! Partons en croisade contre les dangereux envahisseurs qui , si nous n’y prenons garde, auront bientôt fait de mettre à sac nos tiroirs- caisses.
      Amis lacaniens, donnons nous la main , et érigeons , de nos corps et de nos puissances masse-cul-ines , un grand mur d’enceinte autour du dernier bastion de notre Sainte Religion. France , fille aînée de la psychanalyse !

    • excellent!!
      je retiens..si on faisait une petition sur ce theme ? je vais lancer ça sur le reseau facebook des mamans

    • Oui cher maître, le fascisme est tel que désormais, ces gens là n’hésitent pas à soigner contre leur gré des patients qu’ils disent pathologiquement timides. Mais ce genre de patient n’existe pas! La preuve, jamais quelqu’un de pathologiquement timide n’a osé venir frapper à ma porte pour se soigner!

    • Mais c’est quoi cette « gueguerre » les gars!! Vous avez tous perdu la tête!!! HOU HOU!!! On s’en fou de qui à la meilleure méthode, je rappelle à l’assemblée qu’il y a des ENFANTS et des FAMILLES au milieu de toute cette polémique de gamin! Vous avez fait plein d’études tous, tant mieux, mais l’analyse compte aussi pour vous…réfléchissez à votre positionnement!! Vous verrez que ça ne fait pas mal et qu’en plus on en ressort plus intelligent!! Comportementalistes et psyhanalystes, la collaboration c’est possible!!! Encore faut il pensé aux patients avant son propre confort, sa vaut pour tout le monde!!

      • Mais oui mais oui, ces gens ne pensent qu’à leur confort et pas à celui des « patients », c’est logique, puisqu’ils ne pensent pas comme vous. Le fait qu’ils soient tous parents d’enfants autistes (à deux ou trois exceptions près) ne vous interpelle aucunement, n’est-ce pas? Le fait que sur les 80.000 enfants autistes, environ la moitié aient des parents affiliés ou sympathisants d’associations hostiles à la psychanalyse ne vous intéresse pas non plus. Non, vous, vous intéressez aux « patients », la petite vie misérable des parents, hein….

        • Je précise que j’ai mis des guillemets à « patients » parce que, bien évidemment, les enfants autistes ne sont pas des « patients »… Ils ne sont pas « malades » ni « fous », ce sont des personnes à part entière, pas les cobayes ni les patients d’équipes de « soignants »!

  2. L’appel à la violence comme ce blogue n’est-il pas illégal et une raison pour fermer ce blogue ?

  3. Pas plus que vous ces gens ne croient aux théories fumeuses qu’ils défendent mais ils perçoivent dans l’approche scientifique de l’autisme une menace pour la rente dont ils disposent avec la captation des flux économiques de la solidarité nationale.

    Tout ceci serait risible si le placebo qu’ils vendent n’avait pas des effets nocifs et durables sur le développement cognitif ces clients captifs que sont les jeunes autistes.

    Tant que les décideurs des politiques publiques n’auront pas pris conscience de la gravité de l’atteinte au développement cognitif des approches non scientifiques de l’autisme, des générations d’autistes seront sacrifiés sur l’autel du mercantilisme.

    • Cher Laurent,
      Je discutais il y a peu avec un grand ami à moi, très connu dans le milieu de l’hôtellerie lilloise.
      Il me rappela alors que selon une étude très sérieuse de l’une de nos confréries les plus secrètes, l’inconscient ne savait point distinguer l’hôtel de l’autel.
      On imagine à partir de là la confusion que peut entraîner certaines affaires, à coté desquelles le problème de l’autisme ne serait qu’un point de détail de l’histoire.
      Je pense notamment à tous ces hommes d’église que l’on accuse régulièrement d’abus sexuel et qui nous répondent en toute bonne foi que le lieu était approprié…

  4. superbe article!

    euh c’est vous en photo là jean marie ?
    votre manière de laisser la confusion est une super tactique pour une prochaine et certaine fusion des cons !

    • Il n’y a de confusion que dans votre inconscient malade, Madame!
      Votre blog pourrait finir dans une nouvelle rubrique nommée : racailles de mères en autistes…

  5. ah oui ben alors là je veux pas etre seule hein! si vous faites ça j’ai des complices qui m’aideront a vous rendre un peu mois masse-cul-hein !!!

  6. si vous voulez j’ai trouvé un super truc pour zigouiller toute la racaille, avec leur marmaille:

  7. Môssieur Jean Marie « De Lacan »…
    J’avoue posséder une certaine ouverture d’esprit quant aux divergeances d’opinion, de pensées ou de croyances, ms là, je me scandalise de votre Odieuse attitude insultées de RACAILLES, parce que… vous soulevez l’hypothèse du nom du père, qu’une mère d’Autiste est une mère psychopathogêne, voulant tuer le père à travers l’enfant??!!!… Mais Réveillez-vous!! Sortez de vos ténébreuses nuées qui vous obscurcissent l’esprit!!!… Pour qui ne vous prenez vous pas?? En lisant vos commentaires, je suis plongée ds une vieille époque moyen âgeuse malsaine ou se mêle des termes grandement POMPEUX et vides de sens, ou bien d’être au milieu de vs tous autres  » pseudo grands intellectuels » sectaires, parés de soutanes noires autour de cercles de bougies, jouissant de sacrifier sur votre cher Autel de la psy et du frétillement de neurones, des individus qui n’ont, aujourd’hui et heureusement, absolument plus besoin, une fois de plus de vos interprétations toxiques, INUTILES, et largement dispensables… OUF! Je me réjouis de constater que votre profession et vos mentalités arrièrées sont en voie de disparition!!! Le monde s’en portera désormais mieux. Oui, Sophie Robert vous a TUER… et merci à elle.

    • hum..je crois qu’il faut changer de degré pour lire son blog…Emma, passez au degré supérieur.
      magali ( maman reactive d’enfant autiste)

    • Emilie , laissez notre Cher Maître en paix ! Je comprends votre désir inconscient de vous emparer de son phallus et de libérer toutes vos barrières inconscientes sur l’Autel de la Grande Ouver Psychanalytique.
      Emile – lit , laissez parler en vous, cette part de vous que vous réprimez, laissez parle l’Emile qui lit en vos pensées !

    • Si vous me permettez cette liberté langagière, je dirais qu’Emma est « pile », carrémma dans le bon degré. Elle semble assumer la necessité de poursuivre l’inlassable quête du pénis que vous avez refusé en adoptant sans-vers-cigogne des positions féministes odieuses…

  8. Lapsus de ma part, vous prénommez Emma . Aima ..N’aima pas le blog de JML

  9. oui et son seul salut sera le penis entier

  10. merci pour votre article subversif et votre critique que peu de gens comprennent, moi, je me fend la gueule a vous lire.
    Et oui, et je je suis aussi membre des mauvais parents d’enfants autistes a tendance comportementaliste sévère, mais j’avoue avoir bien rigoler non seulement a la symbolique de votre affiche, a vous jeux de mots style lacaniens de la mauvaise heure ainsi et surtout a votre allusion au rapprochement de la presse et de la psychanalyse ( oh sainte mere Roudoudou, quel beau travail du a fait, et merci aux editions du seuil)
    Bravo pour votre article

  11. Moi, y a quelquechose qui me rassure, c’est que Jean Marie Lacan ne sera jamais mère… un bien pour l’humanité, ou peut être un mal, parce qu’il saurait, peut être , au moins, de quoi il parle… Nous on a cette expèrience de mère pour en parler, mais qui sait peut être, a t il vécu toutes ses années, dans une frustration profonde de ne pouvoir donner la vie… A quand remonte votre dernière consultation, en tant que patient ? Mr Lacan, il est temps de vous allonger sur un divan, vous reposer l’esprit, vous passez tellement de temps à jouer avec les mots, que ça fini par vous jouer des tours.

  12. Ce documentaire a au moins le mérite de montrer les pensées de certains psychanalystes, certes peut-être pas tous, du moins je l’espère, sinon c’est à désespérer…
    Pour qui vous prenez vous pour parler de population incultes qui n’y comprend rien… malheureusement pour vous certaines personnes sont éclairées, et justement, font en sorte que les autres y comprennent quelque chose à travers tous embrouillaminis!
    Vous vous pensez bien pensant, alors que finalement vous n’y comprenez rien, je pense qu’en suivant vos préceptes, la faute en revient à votre mère, puisque c’est toujours de son fait qu’adviennent tous les malheurs du monde à leurs enfants….

  13. Bonjour,

    Pour celles qui s’emportent : Jean-Marie De Lacan c’est du Canada Dry ! Faut pas prendre son discours au pied de la lettre, c’est du second (voire 3me) degré !

    A la fois dans le ton employé par nos « amis » du mur (je parle pas des maçons hein !?) et très cassant pour ces der-niais !

  14. Salut à tous.

    Des psy plein de haine !? … qui se prennent pour des messies, waou, je partage ce flot de discution.

    Mais qui sont les bêtes immondes qui parlent de fascisme? la honte sur vous, pauvres gens.

    Mais qui sont ces professionnels qui parlent de « racailles de patients » ?
    alors que vous semblez penser qu’a ne pas perdre d’argent…

    Et bien, vous m’avez ouvert la conscience et donné la naussée.

    Puisse ne jamais croiser votre chemin ! VADE RETRO !

    Axel, éducateur de jeunes enfants.

    😦

  15. Dites donc Mr de Lacan, n’auriez vous pas oublié de prendre votre traitement neuroleptique ? En tout cas vous aurez au moins eu le mérite de me faire beaucoup rire!

  16. Vous n’y êtes pas J’en Pi-R ! Le contre-pet ne se dire-évente pas ! Non, mais !

  17. Vous connaissez l’infâme Van Rillaer ? Il m’a raconté qu’une mère d’enfant avec trouble autistique s’était entendu dire à la 1ère séance chez un lacanien : « Madame, vous avez appelé votre enfant Denis ? Vous l’avez dénié dès avant sa naissance ». Cette « déniétrice » n’a pas compris, comme le disait si bien Lacan que «L’interprétation doit être preste pour satisfaire à l’entreprêt. De ce qui perdure de perte pure à ce qui ne parie que du père au pire» (Télévison, éd. Seuil, 2 dernières lignes). Cette mère, qui avait entrepris une psychanalyse pour que son fils ne soit plus autiste, a interrompu le processus salvateur après avoir lu un bouquin de cet infâme petit Belge. L’enfant est donc resté autiste. Mais quand donc va-t-on l’empêcher de parler ce renégat ? Il paraît qu’il suffit de taper EDPH2277 dans Google pour tomber sur son site de prof, où il met des documents très compromettants pour notre confrérie. Au secours !

  18. La psychanalyse soigne, la preuve, des gens obsédés par leur égo, en pleine errance sociale, sans projet, vont de faire psychanalyser et ô miracle deviennent psychanalystes à leur tour grâce à « la passe » et là ils gagnent de l’argent facile, sont adulés par les médias, les journalistes leur font la révérence, ils tétanisent les ministres….
    Ce n’est pas de la guérison ?!
    Evaluation,
    connaissez-vous un meilleur retour sur investissement ?
    Ces messieurs dames de l’INSERM n’y ont point pensé ?
    Même pas besoin de faire des études, il suffit d’être inscrit dans l’annuaire d’une association de psychanalystes pour être reconnu comme psychothérapeute !
    elle n’est pas belle la vie !

    Les mères d’autistes n’ont qu’à devenir psychanalystes
    et telles Frances Tustin, elles pourront émerveiller le monde en exposant la biographie du malheur de leur rejeton qui enfin obtiendront un statut social celui d’animal de foire médiatique.
    Aujourd’hui à 8h12 il a fait arghh
    à 8h15 il a dit ouah
    à 8h17 il s’est mis un pouce dans le fondement
    etc….
    puis ensuite les grandes révélations herméneutiques….
    et pour couronner le tout quelques miracles à la Françoise Dolto…
    (Ne vous en faites pas personne ne viendra vous contredire, si ce ne sont les racailles scientistes, toujours sceptiques, toujours à vouloir thérapiser…. bandits terre à terre)…. Rassurez vous personne ne les écoute, il faut réfléchir pour les comprendre et leur livres sont d’un aride…
    Tandisqu’il suffit d’émailler votre discours avec des mots clés : inconscient, signifiant, parlêtre, Autre, refoulement, complexe, signifié, phallus, loi du père, défense, forclusion, agressivité, dans l’ordre que vous voulez…. surtout énoncez les dans un discours sybilins que vous mêmes ne comprenez pas et vous aurez l’air profond.
    pourquoi se faire ch…. à étudier pendant 6/9 ans la neuropsychologie ?

    Le resultat est là !
    moi psychanalyste, pendant que mes clients se torturent les méninges, je dors, lis le journal, rêve avec de temps en temps un « hummm », « plus précisément », « et alors »… je roule en BMW, j’ai un yacht, une villa à Marbella et une maitresse qui me valorise le phallus, et surtout à la fin je n’oublie jamais de dire c’est 100 euros, à la prochaine…
    vu la crise je demanderai 200 euros… faut que cela coûte, merde alors !

    en fin de compte la psychanalyse est une sorte de bizutage pour avoir le droit à la dolce vita ! sorte de « prépa » pour faignasses intellectuelles et cyniques divers.

  19. Voila que maintenant, des manants de parents de débilautiste viennent aux séances de torture psychanalytique avec leur caméra de gueux et contestent …

    Il va falloir des c.r.s dans les centres de consultation psy ! Appelons l’armée et le vatican à la rescousse …

  20. Ces chiens de cognitivos matérialistes athées scientifiques se mettent à lire et écouter sérieusement et de façon critique (blasphème !) notre pensée.

    Je propose d’adopter comme nos collègues vaticanistes une langue morte ou de créer une langue pour la sacro-sainte psychanalyse !

    Amen(e)

    Notre fraude qui est odieux, que ta volonté soit fête

    Allez loue y a

    Amen

Rétroliens

  1. Polémique au sujet du film le mur
  2. Humour, caricatures et combats anti-psykk | Autisme Infantile

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :