La mère à boire

Chers disciples,

Je viens, non sans mâle, de rédiger une lettre fermée, adressée aux mères d’enfant psychotiques qui nous le semblent tout autant (fermées bien sûr). Je vous entend déjà au loin vous écrier : « Maitre! Pourquoi vous rabaisser ainsi au niveau de ce peuple inculte, malade et féminin? ». Je vous réponds avant toute chose qu’il n’est point nécessaire de pléonasmer, que trois synonymes ne valent pas mieux qu’un, puis enchaîne en vous rappelant la situation actuelle et délicate que nous vivons en tant que psychanalystes. Certains prétendent qu’il ne s’agit que d’une mauvaise passe, que notre fière discipline en a connu d’Autres. Mais n’oubliez pas qu’une mauvaise passe n’a jamais fourni autre chose qu’un mauvais analyste. Je refuse que nous et nos camarades soyons relégués au rang des astrologues, magnétiseurs et autres graphologues. N’étant plus seuls sur le marché, nous devons plus que jamais nous consacrer à séduire ces mères en souffrances avant de pouvoir les soigner selon nos préceptes, et regagner fièrement notre monopole d’antan.

Aspergement vôtre,

Advertisements


Catégories :Blesse-Femme, Cas leçons, Concis des Rations, Mères Aboient Retord-Boyau, Petits Fions et Laits Très Fermés

Tags:, , , ,

31 réponses

  1. N’étant ni mère d’enfant autistes, mais travaillant auprès de ces enfants et adolescents, je suis assez outrée de lire ce que je viens de lire, celà ressemble à la lettre d’un « gourou » à ses « ouailles »… Ayant étudié la psychanalyse également, je dois dire que j’y trouve de bonnes choses, tout autant peut-être qu’il faudrait en laisser!
    Surtout dans le cas de l’autisme, où, jusqu’à maintenant, la psychanalyse n’a pour moi pas fait ses preuves, rejetant quasiment systématiquement la faute sur les parents, et plus spécialement les mères. Ce que je déplore par dessus tout, c’est que vous, psychanalystes bien pensant, mettez de côté les recherches avancées qui sous entendraient que vous avez tort… c’est sur que pour garder le « monopole » comme vous dites, il vaut mieux ne pas voir ce qui se fait ailleurs! (je ne suis pas forcément pour les méthodes ABA, Teach etc) mais pour une combinaison de différentes méthodes qui pourraient ne pas forcément être contraire…. Mais pour celà, faudrait il encore que vous réussissiez à ne point culpabiliser des mères qui font tout pour aider leurs enfants, les aider à évoluer, au lieu de leur marteler que tout est de leur faute, ce qui me semble t’il est loin d’être constructif ni pour les uns ni pour les autres, excepté pour votre porte feuille…..
    Je suis navrée de lire autant de propos si malveillants de la part de quelqu’un qui soit disant guérit de l’autisme…. Vous faites preuve de tout sauf d’ouverture d’esprit, d’écoute, comme le doit un psy à ses patients, je trouve celà regrettable et encore plus désolant….

    • Comment osez-vous traiter mes disciples de « ouailles », un mot d’allure incomplète comme a du l’être votre démarche analytique personnelle.
      Sachez Madame que la psychanalyse n’est faite que de bonnes choses. En chercher des mauvaises, et surtout en trouver, relève de la perversité la plus incurable!
      Sachez également que la psychanalyse ne se combine pas, certainement pas avec toute forme de dressage organisé, et encore moins si ce dressage ne concerne qu’un enfant que sa mère rendra à nouveau malade dès qu’il la retrouvera.
      Ne pensez pas que je ne vous écoute pas Madame, car je vous lis, je lis votre souffrance, celle dont vous jouissez en public. Sachez donc en revenir un peu plus à Freud plutôt que d’essayer de partager l’espace de soin avec le malin.

      • decidement vous ete different, cru , et sans artifice, et bizarement j’ai du plaisir a vous lire entrain de faire mal avec vos mots eguisé vous faite bien de hisser le debat a ces hauteur j’en ai la téte qui tourne.
        mon fils autiste verbale depuis fev 2010, aura 6 ans en dec, il aura eu une dizaine de seance en 3 et demi chez 3 pedopsy et quelques 4 seance auprés d’une orthophoniste, il est sortie de sa bulle quand lui a decidé d’en sortir nous l’avons beaucoup stimulé mais jamais forcé a parler ou a faire quelque chose qu’il ne desirait pas faire.
        il n’a pas eut la chance d’etre suivie par des imminence comme vous car il est du mauvais coté de la blanche meditéranné mais heureusement que je peut vous (autisme infantile y compris) lire a travers la toile du net continuer je jubile…

  2. Un marché, c’est bien ce dont on parle…27 000 euros par mois pour un enfant en hôpital de jour, contre moins de 3000 pour une prise en charge intensive en ABA.

  3. Je pourrais presque me prosterner!

  4. car je ne peux à la fois rire et me prosterner, vous le prendriez mal….

  5. vous avez raison, ne vous laissez pas faire par ces mères qui se croient tout permis; qui pensent etre plus competentes que vous !
    vous savez bien qu’elles ne connaissent rien à l’autisme et à la psychose, et elles se permettent de vous juger, c’est outrageant!

  6. Mais je vous en prie, séduisez moi ! malgré mon inculture , ma maladie ..une femme quoi ..

  7. sans oublier l’énorme phallus puissant qui nous manque, pauvres femmes que nous sommes… ahahha!

  8. à part m’en greffer un je ne vois!

  9. pas! dans la précipitation, j’en oublie des mots, je ne serai donc définitivement pas un « Bon Homme »

  10. Le soin Leader Price! Hahahaha

    Le plus incroyable n’est pas l’existence de ce délectable site, mais que la psychanalyse soit à ce point complètement dingo que les gens ont toutes les raisons de croire sincèrement que ce site est sérieux…

  11. Cher, très cher (financièrement parlant) monsieur De.
    Si votre lettre se veut humoristique, sachez-le, ne comptez pas trop sur votre avenir en tant qu’humoriste, car on sent votre trait forcé et surtout, dépassé, d’un autre temps (un peu comme vous)…
    Heureusement pour vous, le ridicule ne tue pas, (par contre dommage pour nous)…

    Par contre, j’ai une piste (de cirque) pour vous : en étant vous-même, je pense que vous pouvez vous recycler en tant que clown !
    Le recyclage, vous connaissez ? Ça consiste à garder notre monde plus propre !!!

    J’ai même le script : Vous entrez, avec les mains liées (un peu comme les mères qui entrent dans vos cabinets), dans une malle (haha marrant hein !), qu’un de vos « Monsieur Loyal » (con-frère) vient fermer à l’aide d’une pince crocodile (trop fort), et ensuite, on jette le tout à la mer dé-chainée !
    Si si , je vous assure que pour une fois vous seriez applaudi ! Bon, c’est sûr …ce numéro est unique et ne peut être joué qu’une fois ! Heureusement pour nous, il n’y a qu’un monsieur De ! (ouf !)

    Une autre suggestion : au lieu de fermer votre lettre, vous feriez bien mieux de fermez votre bouche de dégoût car là ça déborde et on devine fortement l’odeur de votre Vous intérieur.

    Eh oui, vous n’êtes pas le seul à savoir faire des jeux de mots foireux, sauf que mon moi intérieur en est conscient quand il l’extériorise à partir de mon Je ! Non ne cherchez pas le sens profond de cette phrase, c’est du mimétisme aspi 😉

    J’avoue faire un nez fort (encore mimétisme d’aspi) pour m’élever à votre rang ö Maître du Je ! Je suis perché sur un poids chiche et je peux dire que l’équilibre y est instable… (n’y voyez là aucune allusion)

    Autre « petite chose » (non je ne parle pas de vous… meuh si je parle de vous ! mon honnêteté me perdra ! L’honnêteté c’est…euh…laissez tomber, vous ne pouvez pas comprendre…) : L’intelligence ne consiste pas à placer deux trois mots cherchés dans le dico et se croire au dessus des autres.

    Euh…entre nous…pour séduire toutes « ces mères en souffrances »…laissez tomber… Mais c’est vrai que vous vivez dans le rêve… par contre vous êtes réaliste quand vous dites vouloir regagner votre monopole d’antan ! Doublement même !

    Pour finir ce concours de Je de maux dont vous êtes l’instigateur…Concernant les bons analystes, je pense qu’on les trouve dans le domaine informatique… ah mince…trop moderne pour vous, monsieur De !

    Cord(pour vous pendre ailleurs)ialement
    Rom, aspi, QUI VOUS CHIE A LA GUEULE !

    Oup’s, pardon ! C’est mon langage de peuple inculte qui ressort !

    • Une amie vient de me dire que c’est une parodie …oup’s ! on va dire que ma réponse est une parodie 😛

      Ah là là ces aspis qui ne comprennent pas els blagues :-p

      • Sachez Monsieur que l’inconscient n’a pas d’odeur, et qu’il ne siège pas dans le cerveau comme les scientistes voudraient nous en convaincre.
        Je crois d’ailleurs que j’en parlais dans un précédent billet…

        • joung dit « le glacier ressemble a la limite qu’il y a entre le conscient et l’inconscient » mais avec vos mots vous feriez fondre un iceberg, j’y est cru hier et il a falu qu’une amie me rassure sur le gag, j’etais horrifié a l’idée qu’un etre humain savant de surcroit pensent de la sorte, mais quelque part j’ai adoré les expressions francaise que je ne lis ou n’entend que tres rarement bravo pour cet excercice

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :