CIPPA vraiment ce qu’on pense, Vol. 3: JMDL plagié !

Chers disciples,

L’heure est grave pour deux raisons que je ne peux que m’empresser de vous énumérer en quatre temps, trois mouvements :

  1. Ce que l’on nomme autisme serait apparemment la grande cause nationale en 2012
  2. J’ai été victime d’un scandaleux plagiat dans l’anticipatoire préalable de mon prêche prochain qui devient de ce fait le prêche de ce jour.

Certains individus regroupés au sein d’une congrégation dont je tairai le nom et à laquelle j’accordais toute ma confi(d)anse se sont permis d’emprunter mon style sans ma permission, et de plus avec un talent outrageusement moindre. Alors je vous le dis haut, fort et sans verre-cogne messieurs du collectif des 69 : vous ne vous en tirerez pas à bon compte sans en régler, et ne comptez désormais plus sur mes disciples qui se comptent, non pas par 69, mais par milliers pour disséminer votre propagande dont les heures sont comptées sans compte à rebours ni tenir de compte, qu’il soit en banque ou en économie de jetons. J’espère avoir été suffisamment clair.

Je peux donc m’exprimer et vous délivrer ma parole telle qu’elle aurait du émerger de mon désir tout puissant : préférons ensemble l’original à la copie.

L’autisme est un trouble neurologique : CIPPA vrai !

Tant que les scientistes n’auront pas trouvé LE gène de l’autisme, nous aurons raison sur sa cause, à savoir le dérèglement de la quête phallique de la mère qui se répercute sur sa progéniture.

Lorsque les scientistes auront identifié LE gène de l’autisme, ils se tromperont à coup sûr, et nous aurons encore raison.

Vous constaterez donc qu’il s’agit de raison garder, et encore davantage lorsqu’il s’agit d’une vérité aussi profonde.

Le vrai problème est un grand retard diagnostique, qui montre l’insuffisance de formation des pédopsychiatres : CIPPA vrai !

La seule condition valable pour diagnostiquer reste et restera la passe, qui sera tantôt transversale, tantôt en retrait et si possible agrémentée d’un petit pont. Pour ceux qui peineraient à comprendre, nous pouvons diagnostiquer à partir du moment où celui qui ne s’autorise déjà que de lui-même nous autorise à ne nous autoriser que de nous même. Sans cette condition inénarrable et inaliénable, un diagnostic ne vaut rien, et ce n’est certainement la machine de guerre scientiste qu’est le DSM qui permet de déroger à cette règle d’or.

Si le nombre d’autistes est en croissance, ce n’est certainement pas grâce à des « progrès » de dépistage qui eux-mêmes seraient dus aux sombres travaux scientistes. Nous avons noté dans nos travaux à nous, bien plus respectables, que la croissance de l’autisme était corrélée à celle du féminisme dans les sociétés occidentales. Nous nous gardons bien d’en tirer la moindre conclusion et nous contentons pour le moment du simple et fameux clin d’œil complice entre nous. Sagesse est nôtre.

Les pédopsychiatres français refusent de se mettre à jour de l’évolution des connaissances et persistent à utiliser des classifications vieillottes telle la CFTMEA : CIPPA vrai !

Les pédopsychiatres sont tout à fait au fait des derniers faits concernant la psychose infantile et ne s’autorisent que d’eux-mêmes à en tirer la substantifique signifiance, et des faits de rire comme fut-il. Dois-je vous rappeler qu’écouter le Prophète Second en 2012, ce n’est pas comme écouter le Prophète Second en 1969. La parole de nos prophètes évolue avec le temps, y compris à titre posthume, ce qui la rend bien plus fiable que de pitoyables essais randomisés contrôlés. D’ailleurs, comment peut-on prétendre faire avancer la connaissance avec du « double aveugle », à savoir sans les yeux ? Demandez vous comment chers disciples, demandez vous comment, mais pas trop ! L’escroquerie n’est pas forcément là où on le croit.

De notre coté, les idées sont claires, pour ne pas dire claires-voyantes : il y a l’autisme à carapace de tortue ninja, l’autisme à mère trop chaude, l’autisme à mère trop froide, et enfin l’autisme à mère trop tiède. Tout cela est très maternel, parfois primaire, et encore moins élémentaire, mais c’est notre école.

La psychanalyse est inefficace et inadaptée pour les enfants autistes : CIPPA vrai !

Impossible puisque la psychanalyse peut tout régler, de la névrose à la psychose en passant par la bonne santé mentale. Le Prophète Premier le savait déjà il y a plus d’un siècle. Et puis n’oublions pas que comme la femme et le rapport sexuel, la psychanalyse n’existe pas. Ce sont LES psychanalyses dont il faut parler. Attrapez en une par le phallus, montrez la à ces messieurs, et ces messieurs vous diront que ce n’est pas la bonne. Quant à l’escargot tout chaud, nous lui prélevons la coquille pour confectionner aux petits autistes de nouvelles carapaces que ne pourront pas revendre leur mère pour du crystal meth.

Nous avons le recul suffisant, à savoir celui de notre expérience, pour promettre que l’approche de la singularité ciblée sur la personne incomparable en vue de jouissance unique d’un symptôme ne peut être que la nôtre, donc la bonne. C’est limpidifiant.

La psychanalyse culpabilise les parents d’enfants autistes et notamment les mères : CIPPA vrai !

Voyons… Diantre ! Calomnie ! Mais où ces gredins sont-ils donc allés chercher tout ça ? Nous n’avons jamais culpabilisé qui que ce soit ! Demandez donc au père Cœur Deux Lions, l’abbé Pierre de la psychanalyse, à Don Bernardo du Paquet ou encore au camarade Aldo Minaccione ce qu’ils en pensent… Il faut bien savoir que nous voyons forcément plus loin que le commun des mortels, notamment au niveau symbolique. Si nous disons qu’une mère est un-cesse-tueuse, ce n’est que symbolique, ça ne veut pas dire que c’est volontaire de sa part. Si les mères se sentent accusées, c’est car elles souffrent tellement qu’elles ne peuvent éviter de sombrer dans la paranoïa ou l’hystérie collective. Mais n’ayez crainte chères et mères, nous ne vous en voulons pas. Nous comprenons.

Avec des rééducations adaptées, un enfant autiste peut progresser et gagner en autonomie, mener une vie professionnelle et amoureuse épanouissante : CIPPA vrai!

Je dirais même : si c’était vrai, ça se saurait. Comme le disait frère de la Bulle Boit l’Eau, le véritable travail qui est le nôtre est d’essayer tant que possible d’abdiquer l’idée d’une progression.

Le scandale est le manque d’intégration en école ordinaire des enfants autistes alors que, lorsque celle-ci est possible, ces enfants effectuent des progrès spectaculaires : CIPPA vrai !

Pour preuve : nous n’avons jamais empêché aucune mère de mettre son enfant à l’école. Ce n’est pas de notre faute si l’école n’en veut pas. Allons plutôt chercher des responsables du coté du gouvernement…
Le « We don’t need no education » qui nous anime s’applique aussi aux petits psychotiques.

Au final, il ne faut pas aller chercher bien loin pour trouver la raison de tous ces problèmes avec l’autisme. Il y a le féminisme comme nous l’avons vu mais aussi et surtout le manque de moyens !

Il n’y a pas assez de places dans les établissements spécialisés, notamment pour les adultes autistes ! Demandez vous pourquoi chers disciples, demandez vous pourquoi, mais pas trop !

Pourquoi un pays comme la Belgique, bien plus petit que la France, dispose de places pour accueillir nos adultes autistes ? Demandez vous pourquoi chers disciples, demandez vous pourquoi, mais pas trop !

Que font ils des adultes autistes à l’étranger ? C’est louche… Mais nous avons notre idée là-dessus…

Advertisements


Catégories :Blesse-Femme, Est-ce car Mouches?, Petits Fions et Laits Très Fermés

Tags:, , , , , ,

4 réponses

  1. Amen, cher et maître, amen et alléluia!
    Et grâces vous soient abondamment rendues pour dire tout haut ce que j’ai la flemme de penser tout bas!

  2. La classe, monseigneur !! ..Chapeau bas..!!!

  3. Quelle élévation profonde !
    Longtemps que je n’avais communié avec un tel plaisir …

  4. Bonjour 

    J’ai le plaisir de vous informer que le DVD du film  « L’ENFANT AUTISTE ET SA FAMILLE » est disponible chez l’Harmattan TV Vidéo.

    Vous pouvez en voir un résumé de 12 minutes sur You Tube.
    Le lien  : 

    http://www.youtube.com/watch?v=fS9zcCTOtBU

    Coordonnées de l’Harmattan TV Vidéo :
    25 rue des Écoles
    75005 Paris 
    Tél. : 01 78 11 88 20

    Mail :
    boutiquevideo@harmattantv.com

    Site :
    http://www.harmattantv.com/videos/film-(vod-dvd)-2725-L-enfant-autiste-et-sa-famille-DOCUMENTAIRES.html

    Le film témoigne, loin des polémiques et des caricatures, de la réalité du travail des secteurs de psychiatrie infanto-juvénile.  
    Il est réalisé par Stephan Rabinovitch.

    Bien cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :