La greffe de la fin

Chers disciples,

L’HEURE EST GRAVE

Pour mémoire, je vous rappelle la liste non exhaustive de nos persécuteurs :

  • Les fascistes
  • Les scientistes
  • Les nazis
  • Les scientologues
  • La MIVILUDES
  • L’empire américain néolibéral, consumériste, normatif, spéculatif et robotisé
  • Les mères toxico-hystériques regroupées en meutes sans mâle correcteur
  • Les créationnistes
  • Les dinosaures
  • Bachar Al-Assad
  • Jacques Van Rillaer et ses clones
  • Le féminisme
  • La matrice et les robots
  • Les comportementalo-fachos et autres cognitivo-biolos, bande de salauds
  • La Sorcière Scientiste
  • Les patients
  • Les parents de patients
  • Les psychanalystes des autres écoles
  • L’APA du gain
  • Claude Guéant
  • Les extra-terrestres
  • Et désormais : la Chasse à Fesses

Ces persécuteurs se font de plus en plus nombreux et haut placés. Ils s’organisent en réseaux très organisés, et ont visiblement réussi à faire plier la Chasse à Fesses. Nos informateurs ont prélevé un extrait des nouvelles recommandations en matière de ce qu’ils appellent encore l’autisme, et qui sortira dans un mois :

L’absence de données sur leur efficacité et la divergence des avis exprimés ne permettent pas de conclure à la pertinence des interventions fondées sur les approches psychanalytiques, ni sur la psychothérapie institutionnelle

Nous sommes sur le point de nous voir retirer la prise en charge de nos petits psychotiques chéris, à l’instar de ces mères toxiques, elles légitimement, mises à l’écart de leurs enfants.

Nous refusons de devenir les Mallaury Nataf de la pédopsychiatrie, les Rafah Nached de la dictature scientiste, les Nafissatou Diallo du viol comportemental.

Devant l’impuissance de la plupart de nos chambellans, et notamment celle de notre Don Bernardo du Paquet, je me vois contraint de sortir mon amulette freudienne qui me donnera la force d’un argumentaire profondément persuasif en vue d’un retour inopinément salvateur à la raison :

  1. En dehors des autres pays du monde, de Hitler et de Staline, personne n’a jamais osé bouter la psychanalyse.
  2. La psychanalyse est une méthode qui a fait ses preuves depuis plus d’un siècle sans jamais avoir eu à le prouver.
  3. Si certains psychanalystes ont pu malmener, mal accueillir ou encore maltraiter des patients, c’est parce que ce ne sont pas des vrais, ou parce qu’ils sont de la mauvaise école.
  4. Les parents doivent pouvoir continuer à choisir ce qu’il y a de mieux pour leurs enfants sans être accusés de dériver sectairement.
  5. Les parents doivent pouvoir continuer à choisir la méthode la plus respectueuse de la singularité propre et spécifique de leur enfant sans avoir à traverser l’Atlantique jusqu’en Argentine.
  6. Les parents doivent pouvoir continuer à profiter de notre sacrosainte pluralité des approches psychanalytiques, dont l’éventail impressionnant propose aussi bien l’empaquetage intensif que la baston de regard avec psychologue lacanien.
  7. Les parents doivent avoir le droit de ne pas pouvoir profiter des méthodes comportementales.
  8. Nous étions sur le point de trouver le remède miracle de l’autisme. Si vous le voulez, gardez-nous!
  9. Aux États-Unis, les créationnistes veulent faire taire le darwinisme.
  10. 10. La psychothérapie et l’humanisme n’existeront plus sans la psychanalyse.
  11. 11. Les psychanalystes sont bien coiffés.

Le front de la psychose infantile ne doit pas céder, au risque d’entrainer une réaction en chaîne aboutissant à la délacanisation des francs. Gardons bien précieusement nos adultes schizophrènes morcellés, nos maniaques qui luttent contre la dépression, nos hystériques, nos paranoïaques, nos obsessionnels et les autres à l’écart de cette boucherie tant qu’il en est encore temps.

J’aurais tellement voulu en sauver plus… Quelle tristesse…

Bientôt, nos petits psychotiques seront tous « normaux »…

Mais il reste un espoir : j’entame dès ce jour une grève de la faim, dans l’espoir de la jouissance d’un manque et vous encourage à me suivre dans cette démarche que nous reconnaitrons bientôt d’utilité publique.

Greffons la fin! Qui m’aime me suive!

En cas d’échec de cette mesure, nous serons contraint d’envisager l’option inévitable d’arrêter de respirer jusqu’à obtenir gain de cause.

Mortadellement vôtre,

Advertisements


Catégories :Blesse-Femme, Est-ce car Mouches?, Fatwanalyse, Petits Fions et Laits Très Fermés, Pro-Fesse Scie

Tags:, , , ,

12 réponses

  1. Oooh Maitre, décidemment vous êtes grand ! De ce pas je me mets en grève de la FIN, ce qui fera d’autant plus d’effet pour ma série de pack de printemps que vous avez eu la bonté de bien vouloir m’octroyer. Je ne vous décevrai pas

  2. D’abord, si nos fous cessent d’être fous, si on nous enlève ce « tout autre » qui sert à tout et va avec tout depuis des générations, où nos élèves de terminales puiseront-ils leurs exemples pour la dissertation de philosophie du bac?Soyons sérieux une minute, c’est une question de civilisation!

  3. Haaa! oui, enfin, vous avez résolumment résumé et rassemblé l’ensemble des arguments en notre faveur, ainsi concentrés dans le faisceau aveuglant de Votre Brillance, ils ne pourront qu’anéantir nos ennemis, en particulier la « mére de famille », cet être vil et débauché!!!
    Votre point numéro neuf est particulièrement poignant, j’en ai eu les yeux tout humidifiés.
    Merci, Grand Maitre. Je m’engage à vous suivre dans l’asphyxie, si nous devions en arriver à des mesures extrèmes.

  4. Et voilà, je rigole une fois de plus comme une débile devant mon écran. J’espère qu’un jour on connaîtra l’auteur de ces lignes pour que la postérité le récompense. C’est vraiment fendard!!

  5. Cher Jean Marie de Lacan, cher chacun d’entre vous et nous,

    j’ai rapporté les sages paroles suivantes du Grand Bernardo à des personnes autistes en organisant un petit groupe de parole autour d’un café décaféïné:

    « La prise en compte de l’existence de l’autre est difficile. »
    « Aucune méthode, rien n’est validé.
    « Sortir de l’autisme ça peut être un grave danger ressenti par l’enfant. »

    J’étais stupéfait de leurs réactions: ils ont éclaté de rire !
    Puis l’un d’entre eux, en essuyant ses larmes tellement il avait rit me dit: « on dirai que le Grand Bernardo n’a jamais ouvert un livre sur l’autisme depuis 1960. »

    Un autre a ajouté: « Le grand Bernardo, c’est sûr il ne sait pas lire l’anglais, si non il aurait vu qu’il y a déjà quelques dizaines d’études cliniques randomisées qui concluent à l’efficacité des méthodes comportementales et cognitives.

    Le troisième nous assenna un prout…a pardon un rapport de la DGAS de 2007 qui dit que nous avons de nombreuses pratiques courantes non validées mais que celles qui sont validées, nous ne les utilisons pas ».

    Imaginez bien que j’ai protesté tant que j’ai pu, mais e me suis vite rendu compte qu’il ne servait à rien de m’égosiller, leur cerveau avait été lavé, carrément délavé par les agens troubles au services de fasquelle-la-sorcière-scientiste-au-service-de-la-CIA euh…de-la-HAS.

    Alors sans aucune hésitation j’ai offert ma ration à mon destrier et commencé la grève de la fin !

    Lutin Sur Tête de Dragon

  6. Algoriel, cher collègue à la coiffure charmante, vous aviez dû consommer autre chose que du café ce jour là, des autistes qui rient et qui se moquent? Hérésie! Vous oubliez que les autistes sont dans La Souffrance!

  7. Diantre, et même flute (mon phallus pousse pardonnez mois)
    Bref, Diantre et Que Diable !
    L’Ami EdiSelf (un honneur de vous rencontrer) fait bien de ramener le VRAI débat au centre, le RIRE, RIRE en ces heures si graves ?
    Mais mais mais… Le RIRE dans la psychose n’est-il pas un symptome délirant ? Vos jeunes psychotiques dressés aux méthodes fascito-scientistes ?
    Sinon ami algoriel merci de me garder la prochaine fois une portion des herbes que vous utilisez pour vos tisanes socialisantes (à l’attention du Maitre, un article sur la vertu des tisanes thérapeutiques est à produire, je peux vous fournir l’adresse d’un CATTP ami qui utilise cette pratique afin d’orienter les jeunes psychotiques entre CATTP, hopital de jour à temps partiel ou hopital de jour à temps plein, leur méthode d’évaluation dans la tisane est TRES efficace !)

  8. Le Père Bernardo est con-vaincant.
    Je suis con-vaincu :
    « Rien n’est validé, mais tout est complémentaire ».
    Tous les psys iront au Paradis.
    Amen.

  9. lisez ce torchon comportementalo.facho http://www.cra-rhone-alpes.org/IMG/pdf_rapport_DGAS-CRA-LR_interventions_educatives-autisme.pdf
    300 pages où jamais on ne parle de structure, d’émergence du désir, du grand Autre, un livre impie, qui ne parle que de méthodes validées, evaluées, vérifiées… bref un discours de marchands, à vomir…

  10. Woody : intéressant de voir Aussilloux là-dedans!

  11. AÎe, aïe, aïe… Quelle catastrophe: en arriver là!!!

    Cher JDML, mais où sont donc passés tous ces Mâles correcteurs face à cette bande d’hystéro-toxiques regroupées en meute… ?

  12. bravo pour ce site ! à mourir de rire 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :