Lettre ouverte aux psychanalystes de tous bords

Chers camarades,

Nous sommes comme vous le savez, et comme nous l’avons toujours su, la cible d’un gigantesque complot dont la source se situe évidemment au-delà des frontières de l’empire franco-argentin. La menace totalitaire et scientiste des saxons et autres américos semble chaque jour davantage infiltrer, corrompre, dresser les diverses instances qui étaient les nôtres.

Les scientifiques refusent désormais de nous croire sur parole au sujet de la garantie satisfait ou résistant. Il ne s’agit pas de dire que la psychanalyse est inévaluable, mais qu’elle ne peut être évaluée que par les psychanalystes, ou plutôt par les bons psychanalystes, et ce au cas par cas, c’est à dire en tenant compte de façon singulière, significative et exclusive des patients les plus signifiants.

Les patients critiques, insatisfait ou récalcitrants se font de plus en plus manifestes. Ils refusent désormais d’en revenir à Freud et osent nous accuser de l’échec de leur prise en charge, un fait acté et mobilisé dont nous dénions toute responsabilité, qu’elle soit symbolique ou palpable. L’entourage et notamment les parents, auparavant de fiers alliés qui savaient nous assister dans la noble tache consistant à remettre le patient à sa place de castré du divan, semblent avoir été contaminés par la fièvre de la preuve scientiste. Ils protestent, manifestent et inondent les réseaux sociaux de leur propagande ignare et souillée par la génétique.

Les médias, ou du moins la frange médiatique non communiste, ne semble plus capable de contenir les pressions américano-fascisantes en matière de santé mentale. Le résultats est désastreux comme en témoignent ces multiples pamphlets et autres torchons calomnieux, négationistes et j’en passe.

Les politiciens osent désormais nous défier, notamment en dédaignant nos divans parisiens et en batifolant allègrement avec les comportementalo-fachos, les cognitivos et autres biolos, les parents toxiques et pire que tout : ils pensent devoir tenir compte de l’opinion du patient sans recueillir nos préalables avis éclairés.

Nous devons dénoncer ces pratiques d’un autre âge, qui nous rappellent les heures sombres de notre histoire :

  • Les scientifiques n’ont pas à dicter des lois!
  • Les politiciens n’ont pas à légiférer sur la science!
  • Les parents n’ont pas à décider du sort de leurs enfants!
  • Les patients ne peuvent pas savoir ce qui est bon pour eux, sans nous!

Ainsi, chers psychanalystes de tous bords et malgré tous les défauts inhérents à vos écoles respectives, rassemblez vous derrière moi, Jean-Marie de Lacan! L’union fait la force à condition d’avoir le bon guide par tous les saints. Je saurais vous diriger afin de bouter l’envahisseur scientiste hors de l’empire franco-argentin!

Lorsque la psychanalyse est ainsi visée, la psychothérapie, la médecine, la science, la santé mentale, l’humanisme, la démocratie, la liberté de penser, l’égalité, la fraternité, l’inconscient, le symbolique, l’inceste, la scientologie, la littérature, la philosophie, la misogynie, la castration, la singularité du sujet, la relation, le symptôme, et les trous, féminins comme de la sécu, sont en grand péril.

Ainsi, en vue de l’élection présidentielle, nous exigeons aussi fermement qu’un phallus dressé :

  • L’exclusion des TCC du champ du soin et de la psychothérapie ainsi que leur interdiction et leur condamnation pour crime contre l’humanité.
  • Le retour au monopole psychanalytique en matière de psychiatrie, de psychologie, de psychothérapie.
  • La validation de la psychanalyse pour ses vertus curatives dans les autres spécialités médicales telles que la cancérologie ou la proctologie.
  • La psychanalyse obligatoire et préalable à l’exercice de la médecine, du journalisme, de la politique et de la parentalité.
  • Le contrôle humaniste de toute recherche scientifique selon la sainte-éthique psychanalytique.
  • L’abrogation de tout contrôle étatique ou policier sur nos temples ainsi que l’immunité totale de nos praticiens.
  • Plus de moyens, à définir par nous.
  • La fortification des frontières de l’empire franco-argentin.
  • La supervision clinique des réseaux sociaux.
  • L’abrogation de toutes les lois du domaine de la santé mentale au profit de la loi de l’émergence du désir.

Rejoignez-moi et boutons l’imposture scientiste, boutons l’idéologie falsificatrice, boutons l’appareil gestionnaire et annihilateur de singularité du sujet, boutons les parents scientologues et hystériques qui osent défier le nom du père!

Ils peuvent nous ôter la vie, mais ils ne nous ôterons jamais notre liberté!

Bravecœurement vôtre,

Publicités


Catégories :Blesse-Femme, Est-ce car Mouches?, Fatwanalyse, Ferai si Prêcha, Petits Fions et Laits Très Fermés, Pro-Fesse Scie

Tags:, , , ,

18 réponses

  1. Merci monseigneur pour votre divine parole !!…Jean-marie DE LACAN est le garant de la liberté , sauvons la psychanalyse..!!!!

  2. Moi qui me laissais aller au défaitisme le plus complet lorsque j’envisageais l’avenir de notre chère discipline, étant donnée la percée sciento-comportementalo-féministo-parentalo-fasciste de ces derniers jours (éh oui, cela arrive aux meilleurs, la preuve en est!) ces saintes paroles ont su me revigorer d’importance!
    ¡No pasarán mes frères!

  3. Exclusion des TCC et contrôle humaniste…excellent !

    LSTDD

  4. Jean-Marie président, hip hip hip … !

  5. Ces scientistes devraient s’interroger sur leur statut de sujets, d’où parlent-ils ? n’y a-t-il pas confusion : génétique, neurologie, biologie, cognition… morcèlement du Sujet ? Le discours scientiste n’est que forclusion, dénégation, schize, spaltung, incapable d’accèder au discours de l’Autre, ce plus grand que tout duquel s’origine la vérité discursive. Les scientistes veulent nous faire entrer dans un monde de fiction incompréhensible (connexion neuronale, métabolites, processus endogéne/exogène, dysrégulation dopaminergique, formation réticulée pontine paramédiane, etc.), langage de petits maitres qui veulent s’instaurer comme mètres du savoir, alors qu’ils sont incapables d’accèder au m’être et donc de se mettre en capacité d’accèder au discours de l’Autre…englués qu’ils sont dans leur imaginaire… qu’ils fassent une approche métaphorique et analogique de leurs discours peut être pourront-ils alors accèder à l’inconscient qui structure leur prétendus savoirs.
    Amen.
    donc suivons l’archange Jean Marie pour dénoncer partout l’imposture des prétendus savoirs sciento-comportementalo-fascistes

    ps : ça ne veut rien dire, mais ça en pose…
    tiens donc je pourrais rebondir sur le « ça en pause » par exemple.
    You know what, I’m happy !

  6. Hélas, je n’ai pas encore les 500 signatures. Ce ne sera pas pour cette fois, à moins d’un miracle : quelques chambellans et cardinaux pourraient ressusciter quelques grands noms du pères décédés.

  7. L’Heure est GRAVE, chers amis! Les Associations de parents d’enfants autistes veulent CONFISQUER la PAROLE… Qu’allons-nous devenir sans notre force de frappe… ???

    • Comment peuvent-ils nous confisquer la parole ? les signifiants, comme nous l’a appris notre divin messie Jacques Lacan (que la bénédiction du Saint phallus soit sur lui), organisent de façon inaugurale les rapports humaines, nous confisquer la parole c’est se condamner au silence ou au vain bavardage car englué dans le Réel. La Parole est là et nous en sommes les apôtres, hors de nous pas de salut. La Parole est première et la parole ne peut accèder à sa vérité qu’en écoutant le discours de l’autre, c’est-à-dire l’inconscient. La parole telle le ruban de moebius n’est qu’un va et vient entre l’autre et le même. C’est en jouant avec la combinatoire phonologique dont nous seuls avons les clés qu’enfin nous accèdons aux tores de la Vérité. nous confisquer la Parole est tout aussi vain que de nier la création du monde ! qu’est-ce que le monde si ce n’est qu’un effet de discours. Bref ces Associations ne veulent qu’une seule chose nous animaliser, nous ravaler au biologique, à un Réel vide de signifiants, un monde de la présence brute, un monde de l’immédiateté, quelle horreur, heureusement que nous sommes là pour sauver la Kultur.

      • Ils veulent nous confisquer la parole par une loi, celle de Mr Fasquelle.. Réussira-t-il son coup? Que le Saint-Phallus soit avec Nous… !!!

        • Rien que son nom « fasse qu’elle » est un sinthome… une interrogation ? fasse qu’elle quoi ? avec qui ? pourquoi ? on devine tout de suite la butée de la mère qui s’interroge sur son lardon et en fait ainsi un avorton qui se demande encore « fasse qu’elle » quoi. ?.. Afin de forclore définitivement l’interrogation insupportable, ce pauvre député émet une proposition de loi…
          illusion
          il restera toujours sous la menace de la castration possible….

          C’est d’une telle évidence que ce brave homme sera la risée des honnêtes gens…

  8. Avec ou sans grands noms de pères décédés…

  9. A quand la charge, mon Général… ?

  10. Maître, oui Maitre vous seul pouvez réunir.
    Mais vous pouvez réunir encore plus, ce peuple entre deux qui est celui qui a le plus peur du complot scientiste aujourd’hui ! Nous nous DEVONS, devant les graves dangers de notre société, d’aussi EXIGER beaucoup plus pour protéger les pauvres âmes infantiles innocentes ! soient
    – 100% du temps de parole et de publication sur les conseils aux géniteurs (au lieu des minables 98% actuels) INTERDICTION de parler de leur enfant aux parents sans un minimum de bagage sur la Bonne Parole !
    – Obligation pour les traitres divorcateurs (à 90% les trous-vides rappelons le) de procéder à 4 ADG avant d’être autorisées à invoquer la justice
    – Préparation à l’accouchement : 2h de divan hedbo obligatoires au 1er trimestre sinon pas de 1ere écho, la suite selon la prescription de l’analyste
    – OBLIGATION pour les travailleurs familiaux, éduc spés, Juges aux Affaires Familiales de se faire superviser par des analystes 3h par semaine (nous n’en avons que 90%, allons, encore un effort !)
    – et pour tous les parents d’enfants psychotiques et dits « dys », « TDAH », « précoces », et pour les parents de bébés prématurés (enfin bref les mères à enfants à névroses graves risquant la psychose) : 3h de divan hebdo pendant 15 ADG.
    Toutes les familles concernées devront être controlées par une mesure AEMO (Assistance Educative en Milieu Ouvert) à raison de 20h par semaine.
    Les éducateurs concernés seront soumis à 1H de divan hebdo par famille prise en charge par l’état.
    Et l’éducateur devra prendre à sa charge autant d’heures hebdomadaire pour soigner son vécu personnel par rapport à la situation.

    C’est vrai quoi zut ! L’heure est grave !! NOUS ne pouvons pas abandonner ces enfants qui ont besoin de nous, il FAUT mettre LE PAQUET pour que ça marche !

  11. je me demande si vous vous êtes vraiment relus !!!!?????!!!!, mais qui êtes vous , pour qui vous prenez vous ? et surtout qui croyez vous que nous sommes, nous, les autres! Nous, qui ne nous se retrouvons plus dans l’efficacité et la pertinence des « soins » apportés aux patients, à nos enfants, par vous même !

    Vous pensez posséder un savoir millénaire, un savoir scellé dans un socle d’or, un savoir fait de certitude , de vos certitudes, sans jamais ne douter et encore vous remettre en question.

    Et lorsque vous vous relisez , rassuré moi vous ne rentrez pas en lévitation !!!!!????

    Et bien je vous le dit, en vérité les autres ont raison de vous bousculer, de vous remettre en place, et de vous rappeler, que tout d’abord, le savoir médical, n’est plus le monopole du médecin, ou de je ne sais quel personne qui se sent investit d’une intelligence supérieur!, ils ont eu raison de vous rappeler que pendant des siècles la terre était au centre de l’univers, et que Galilée fut enfermé pour avoir prétendu le contraire.

    Les autres peuvent vous en apprendre tout autant que vous prétendez leurs en apprendre.
    Freud, puisqu’il semble être votre seule livre de cuisine n’est pas une recette unique, au goût éternellement savoureux!!!!!!

    Mais depuis des années à vous croire au dessus des autres avec votre savoir et vos références, à jouer la politique de l’autruche, à défendre et entretenir votre corporatisme, à vous masturber intellectuellement sur votre ego, vous n’avez même pas vu venir , l’autres , celui la même qui dans un bon sens et d’une intelligence que vous ne soupçonniez pas , vous dis avec beaucoup de noblesse et de subtilité , si tenté que vous ayez l’intelligence de le comprendre : « monsieur , en quoi un opticien favorise t’il la rééducation rétinienne d’un non voyant????????????? » Et bien ils ont raison …………… les autres ! On appel ça une leçon d’humilité alors je finirais par cette phrase du général de Gaulle, « le plus difficile, ce n’est pas sortir de polytechnique, c’est de sortir de l’ordinaire »

    salutation !

  12. Charles, ce site est une blague.

  13. Ouh là là, ça barde dur!!! et c’est si bon
    Noeud trou vêt vous pas??
    bizzz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :