Découvrez la sœur froncée du grand Anus, Vol. 3

Il est venu le temps des cathédrales en torchis, le temps d’un autisme secondaire qui fait honneur à la psychanalyse en lui offrant des pistes interprétatoires à se déféquer dessus de bonheur, excusez moi donc de l’expression. Contrairement à son homme au loup, pardon, homologue primaire, le petit psychotique secondaire bâtit des édifices carapaciers en l’honneur de nos prophètes qu’il complète par des scatoffrandes régulières à un thérapeute qui reste à considérer, bien sûr, comme l’objet transitionnel unique et incontournable vers notre Prophète Premier. Hélas, de vils braconniers comportementalistes traquent ces pauvres petits crustacés pour la valeur exceptionnelle de leurs carapaces, très prisées sur le marché noir mondialisé. Ainsi, nous recueillons ces petits d’Homme dans nos temples, désintéressés que nous sommes par la valeur pécuniaire de leurs carapaces, passionnés que nous sommes par la valeur signe-y-fiente de ces mêmes carapaces. Nous refusons en effet que ces petits autistes secondaires et cuirassés deviennent, suite aux assauts répétés des scientistes, une espèce en voie de disparition…

Vénérons ensemble la sœur froncée du grand Anus sans qui, chaque jour, des thérapeutes intégratifs de tous bords resteraient perplexe face à ce que d’autres nomment « l’horreur absolue ».

La conf-est-rance de JMDL sur Autisme Infantile : La fricassée autistique et laxative des Galápagos


Bonus : recette de la fricassée de tortue

Ingrédients

  • 1 kilo à 1 kilo 200 de viande de tortue
  • 2 oignons
  • 3 tomates bien mûres
  • thym ou 2 feuilles de quatre-épices
  • 6 gousses d’ail
  • sel
  • 10 grains de poivre
  • 4 piments
  • 1/4 de cuillerée à café de safran
  • 6 cuillerées à soupe d’huile
  • 4 gros piments hachard.

Préparation : 10 min

  • Couper la viande en petits cubes
  • Hacher les oignons et les tomates
  • Piler l’ail, le sel, le poivre et le piment
  • Chauffer l’huile dans la marmite
  • Faire dorer les morceaux de tortue avec quelques grains de sel et du thym ou feuilles de quatre épices
  • Roussir les oignons
  • Ajouter les épices, le safran et les tomates, mélanger
  • Arroser d’une 1/2 litre d’eau.

Cuisson : 1H

  • Couvrir et laisser cuire à petit feu 3/4 d’heure
  • Avant d’éteindre le feu, couper les gros piments en quatre dans le sens de la longueur et les mélanger au cari.

Deuxième épisode : Découvrez la sœur froncée du grand Anus, Vol. 2

La conf-est-rance de JMDL sur Autisme Infantile : L’Amibiase Intestinale et Autistique

Premier épisode : Découvrez la sœur froncée du grand Anus

La conf-est-rance de JMDL sur Autisme Infantile : Défécation Normale et Pathologique

Advertisements


Catégories :Cas leçons, Mères Aboient Retord-Boyau, Terre à Pies

Tags:, , , ,

1 réponse

Rétroliens

  1. Découvrez la sœur froncée du grand Anus, Vol. 4 « Jean-Maŕìe de Lacan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :