Entrez-vous? Tuco de la Caña : La grande quenelle par devant

Chers disciples,

L’heure de la reconquête des médias a sonné! Ceux qui nous chérissaient et contribuaient à la solidité des remparts de notre empire ont été reconditionnés, reprogrammés comme un vulgaire T-800 de la vieille époque. Or, nos ennemis ne prétendent ils pas que ce qui fut appris peut être désappris? Voilà pourquoi nous lançons en ce jour une vaste opération de re-reconditionnement selon les bonnes valeurs de l’occident freudien. Pour cette mission périlleuse, j’ai mobilisé mon ange le plus féroce (Agatha Flots) et mon journaliste le plus « cher » pour un résultat on ne peut plus con-vainqueur. Ce que vous ignorez, c’est que cette entrevue a été préalablement travaillée en séance de psychodrame avec notre maître didacticien, didactisé par moi-même : Tuco de la Caña, le véritable bosselé de mes anges, interrogé par notre correspondante lyonnaise au Fuckinton Post : Mashley Quenelle. Vous comprendrez aisément, à la lecture de cette séance, que la doyenne ne pouvait qu’être bien propulsée.

MQ : Tuco, pouvez-vous d’abord préciser, en quelques mots, les différences entre les approches psychanalytiques et comportementales de l’autisme ?

TDLC : Lé modèle dé la TCC, c’est céloui dou totalitarismé, dou fachismé, dou nazismé, dé campos dé concentracionne, dé la torture, dé crimés do guerros, dou terrorismé ounternacionale, dou réchauffément climatico, dé la ménace fantomas, dé l’érouptione solaré, dé foukoushima, dé faminés, dou fronto nationalé, et sourtout, dé l’extinctione dé la psychanalisse. Ils volent dresser la popoulacione comme des chiennes, et ceux qui ne povent être dressés, ils sont piqués, avec dé poissonnes dé sédativos. Lé modèle dé la psychanalisse, c’est lo respecto dou désir dé chacoune, donc la libertade dé son émergence non pertourbée par l’ounterventionnismé, mais gouidé par les pensées dé l’ounconscienté frodien, dou nom dou père lacanien, et dé la carapace dé torchis toustinienne. Si lé désir dou pétit psychotique, c’est dé chier sour lé tapis, los parentos doivent l’assepter, c’est ça l’houmanismé. Nous né sommes pas contros les médicamentos, nous lé outilissons ouniquément lorsqu’il sont necessaré, c’est à dire à partir dé l’adolescencé, et por ceux à qui c’est outilé, notammenté ceux qui réfousent lé packing. Grâcias à cette approché sour mésoure, nous garontissons la libertad dé batir nos templés sour mésoure.

MQ : Après le scandaleux film documentaire Le Mur, récemment condamné en justice, haro, donc (une fois de plus), sur la psychanalyse. Mais pourquoi tant d’acharnement ?

TDLC : Parce qué nous savons la véridad! La véridad, c’est qu’il est possible dé sé passer dou dressache et des droguès pour aider lé pétits psychoticos. Il souffit por céla qué les ounconscienté commouniquent, qué l’amanté maternelle soit censourée, et qué la la carapace soit vénérée sélon lé ritouel toustinien qui consiste à la récoufrir dé matière fécalos. Et tout céla né plait pas aux chiennetistés! Oune sandalé! Oune casse-dalé! Oune scanne-dalé! Nous né poufons laisser les cognitivosse découper la nefrose et la psychosse! Nous né poufons laisser les comportémentalos cocher des cassosses qui nous rappelent les hores sombrès dé notré historia!

MQ : Pouvez-vous illustrer cette dérive ?

TDLC : Dépuois 1980, que lé DSM né respecte plous la pensée psychanalisticos, lé nombre d’autistos né cesse d’augmenter! N’est-ce pas là oune preuve magistralos qué les infants ont bésoin dé nous?

MQ : Et à qui ce gonflement des effectifs profite-t-il ?

TDLC : À tous ceux dont les méthodès sont efficacios! C’est oune sandalé! Oune casse-dalé! Oune scanne-dalé! Et yé né parlé pas dé l’imminence dé testos généticos! Poufoir diagnosticare l’autismo avec oune teste sanguino, c’est oune catastropha! Cé né pas nous qu’on va payer, mais les chiennetistés et la Chiassahéssé!

MQ : Quid de l’indépendance de la HAS et les médecins « experts » de France et de Navarre qui viennent de rendre ce rapport ? Cette vertu n’est-elle pas pour eux un principe cardinal ? Celui qui prête le Serment d’Hippocrate ne déclare-t-il pas : « Je préserverai l’indépendance nécessaire à l’accomplissement de ma mission » ?

TDLC : Lé principé cardinal, c’est né pas Hippocraté, mais notré cardinalé! Les expertos chiennetistés, c’est comme les politicos : tous dé pourritos! Quand yé pense qu’ils préfèrent récéfoir dé l’aryent des labos pharmaceuticos qué dé nos templos, alors qué nous lor avons porposé bien davantagos… Et l’aryentos qui n’est pas lé nostros, c’est dé l’aryent salé! Qu’en ditez-vous Sénior Harousseau?

MQ : Ce Pr Harousseau, qui déclare vouloir à tout crin « évaluer » la psychanalyse, mériterait donc d’être lui-même évalué quant à son indépendance ! Cela dit, quand il dit aujourd’hui que ce rapport sur l’autisme « marque une étape » et qu’en matière de prise en charge de l’autisme « rien ne sera plus comme avant », on est porté à le croire… Tout comme on peut croire le député Daniel Fasquelle – auteur en janvier d’une proposition de loi visant « l’arrêt des pratiques psychanalytiques dans l’accompagnement des personnes autistes » (au profit exclusif des méthodes TCC…) – quand il dit refuser de baisser les armes contre les psys, lui qui serait membre du Club Hippocrate, un club de parlementaires (dont le site n’est bizarrement plus accessible) notamment soutenu par le laboratoire GlaxoSmithKline, un labo qui fabrique – entres autres – des antidépresseurs… recommandés pour traiter l’autisme !

TDLC : Séniors les chiennetistes, si vous vouyez nous évalouez, vous dévrez d’abord soubir oune évalouationne dé notre part! Et laissez moi vous dire qué cette évalouationne né séra pas bonne, sauf si vous nous promettez qué la notre lé séra! Vous d’abord sénior Harousseau! Vous d’abord dépouté Fasquelle! Prouvez nous qué vous respectez nos valors. Yé constate d’aillors qué lé sitos dou sénior et dépouté Fasquelle n’est plou assessiblé, cé qui est oune prémier pas encourayant! Mais il né faut pas s’arrêter là!

MQ : Merci, mi amore!

TDLC : Avec Tuco, c’est tout natourel pétite coquiné…

Advertisements


Catégories :Blesse-Femme, Est-ce car Mouches?

Tags:, , , , ,

1 réponse

  1. Suite aux longues acclamations de la foule, touchée par les propos revigorants du Grand Prêtre Tuco de la Cana, un membre du Parti monte à la tribune :

    « Il est temps de saisir l’Autorité de la Concurrence dans le cadre des ententes, des abus de position dominantes, et des décisions prononcées par les Autorités du Psychisme pour le contrôle des pratiques anticoncurrentielles et les compétences contentieuses des Thérapies Cognitives et Comportementales !»

    « Un deuxième dossier se construit avec Maître Chimpanzé autour du préjudice subi par les centaines de milliers d’âmes autistiques privées d’accès à la libération: nous saisissons la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations ! »

    Propos recueillis dans la foule par :
    Lutin Sur Tête de Dragon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :