Le Dé Essaime ce que la Déesse Aime

Le dé essaime ce que la déesse aimeAux éditions de l’Inconscient Circulaire

Disponible en devanture de tous les bons temples

Le dé scientiste est il pipé? Certainement selon Jean-Marie de Lacan, à savoir moi-même. Ce que bon nombre de nos frères et chambellans ont déjà proclamé, Jean-Marie de Lacan le répète à nouveau, encore et encore, dans toute sa légitimité contre les apprentis-sages scientistes en vigueur dans nos contrées. Il va encore plus loin dans son enquête au cœur de ces milieux corrompus et révèle de bien tristes vérités. Il y a bien sûr ces maladies créées de toutes pièces pour enrichir l’industrie pharmaceutique et pour éliminer celles que nous avons créées de toutes pièces il y a un siècle. Il y a évidemment cette gigantesque erreur de codage qui conduisit deux avions à s’écraser sur le World Trade Center, une méprise dont les scientistes n’auront pas tiré les leçons puisque tout juste dix ans plus tard, une case cochée au lieu d’être noircie entrainera la catastrophe de Fukushima. Les saintes-écritures nous enseignent, au sein d’innombrables vérités, que la prochaine bévue des scientistes sera la dernière car déclenchera une apocalypse qui éliminera de la surface de la Terre tous les êtres parlants. Ceci est d’autant plus clair lorsque la prophétie résulte du déchiffrage transverse et délibéré d’une lecture en miroir selon l’attribution préalable d’une sanction de jouissance opérée dès l’entrée en instance d’une quête phallique irrémédiable nonobstant l’identification non projective du nœud borroméen sur le trou, une esquisse de Sodome et Borrome comme l’auront soulevé les chants du Bellan autrement que par l’entreprise salutaire de la psychanalyse. Ce qui signifie clairement que l’annihilation de l’évaluation demeure le seul espoir de non damnation de l’espèce humaine. Ne disais-je pas moi-même : « Pas assez d’évaluation tue l’évaluation, et nous nous en réjouissons. »

1 réponse

Rétroliens

  1. Plan autisme : la foi n’est pas au rendez-nous « Jean-Maŕìe de Lacan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :